Accueil > Vie des groupements > Xème assemblée plénière de l’Acerac du 06 au 13 juillet 2014

Xème assemblée plénière de l’Acerac du 06 au 13 juillet 2014

lundi 20 octobre 2014

Les rideaux sont tombés sur la Xème assemblée plénière de l’Acerac (Association des conférences épiscopales de la région de l’Afrique centrale), qui s’est tenue à Brazzaville, du 6 au 13 juillet 2014, sur le thème : « La famille en Afrique aujourd’hui ».
Les travaux de cette assemblée ont réuni les évêques des six pays de la région Afrique centrale, ceux venus du Vatican, de France, de la RDC, dont le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque métropolitain de Kinshasa et membre du conseil des huit cardinaux chargés de la réforme de la Curie romaine, NN.SS. Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille, Pierre Marie Carré, archevêque de Montpellier, vice-président de la Conférence des évêques de France, Jan Romeo Pawlowski, nonce apostolique au Congo et au Gabon. Ils ont également réuni, parmi les invités de marque, NN.SS. Gabriel Mbilingi, évêque de Lubango (Angola), président du Sceam (Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar), Smaragde Mbonyntege, évêque de Kabgayi, président de l’Aceac (Association des conférences épiscopales d’Afrique centrale) regroupant la RDC, le Rwanda et le Burundi, le révérend abbé Andrea Ciucci, chargé de la communication du Conseil pontifical pour la famille. A l’issue des travaux, Mgr Samuel Kleda, évêque de Douala (Cameroun), a succédé à Mgr Louis Portella Mbuyu comme président en exercice de l’Acerac.
La Xème assemblée plénière de l’Acerac a débouché sur la publication d’un message dans lequel les évêques ont pris un certain nombre de résolutions, dont un appel aux pouvoirs publics sur la « bonne gestion du bien commun favorable à l’épanouissement des familles, particulièrement les plus fragiles ».
 
Ouverts, officiellement, le lundi 7 juillet 2014, au palais des congrès, par le chef de l’Etat, les travaux de la Xème assemblée plénière de l’Acerac, qui se sont déroulés dans le nouveau bâtiment du complexe scolaire Sacré-Cœur appartenant à la congrégation des Religieuses congolaises du Rosaire, appartiennent, désormais, à l’histoire. Pendant la rencontre, le président de l’Acerac a reconnu que « cette rencontre est un avant-goût des synodes qui se tiendront à Rome et une contribution pour une réalisation pastorale ». Il s’est ainsi montré favorable au vieux projet d’unification des deux conférences épiscopales régionales, l’Acerac et l’Aceac.

PNG - 256.1 ko
Monseigneur Gardin derrière le Président de la République et le Nonce Apostolique au Congo

Répondre à cet article